Dernières nouvelles du Sud _ Luis Sepulveda


27760_dernieres-nouvelles-sud_440x260

«En Patagonie, on dit que faire demi-tour et revenir en arrière porte malheur. Pour rester fidèle aux coutumes locales, nous avons poursuivi notre chemin car le destin est toujours devant, et on ne doit avoir dans son dos que la guitare et les souvenirs.»

Livre du souvenir, ode au voyage, récit de la mémoire et légendes du bout du monde. Dernières nouvelles du Sud est tout cela à la fois et bien plus encore.
Le Sud c’est le sud du monde, au-delà du 42ème parallèle; de Buenos Aires vers la Patagonie, sur les terres Mapuche, au cœur de la Terre de Feu.

Luis Sepulveda, accompagné de son socio (son camarade), Daniel Mordzinski entreprennent donc le voyage de leur vie, et nous livrent le dernier témoignage d’un monde aujourd’hui disparu. Comme les photos de Mordzinski parcourant le texte, c’est sans tristesse ni nostalgie que la plume de Sepulveda immortalise les rencontres, l’échange et le partage autour d’un maté avec ces habitants du Sud. Situations cocasses et personnages singuliers, la légende s’écrit sur ces terres qui «ont toujours été considérées comme des territoires susceptibles d’être spoliés impunément. Au nom de l’élevage et du progrès, on a exterminé des ethnies, des races, des forêts.»

dernieres-nouvelles-du-sud-train

Et de ces derniers survivants, on découvre, au fil du récit, le quotidien à part, dans un climat rude où le vent du changement est aussi austère que l’air qui vous fouette le visage. On accepte l’invitation des gauchos de Patagonie à partager l’asado aux succulents fumets de viande grillée; on s’installe dans l’antre d’une guérisseuse vivant en harmonie avec la Nature qui l’entoure; on suit un luthier dans la recherche effrénée d’un instrument perdu; et avant de partager quelques verres à une table de bar avec un lutin (!), on s’embarque à bord du mythique Patagonia Express pour son ultime voyage…
Tant de personnages d’une sincérité émouvante, peut-être encore vivants, aujourd’hui quelque part à l’extrémité du monde, et qui composent, dans leur naturelle envie de mener une vie en contradiction avec la marche forcée de la modernité, la légende patagonne.

Sepulveda-1La photographie brute et sans fard de Mordzinski vient appuyer la force du récit à l’écriture légère, mais cependant authentique de Sepulveda, dans ces Dernières nouvelles du Sud, qui parcourues comme un roman initiatique, amèneront peut-être le lecteur à s’interroger sur la nature humaine primordiale, aujourd’hui définitivement perdue.

Luis-Sepulveda-604x165
Pour découvrir Daniel Mordzinski
http://www.danielmordzinski.com/index.php

 Dernières nouvelles du Sud _ Luis Sepulveda
Métailié _ 2012
Points Aventure _ 2013

Publicités

Une réponse à “Dernières nouvelles du Sud _ Luis Sepulveda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s