Carambole _ Jens Steiner


1507-1 (2)

Une fois n’est pas coutume, permettez-moi de vous présenter rapidement, avant d’aborder ce roman, les toutes jeunes éditions Piranha. Crées cette année, elles se définissent elles-même ainsi : « La curiosité, l’exigence et le plaisir constituent la nourriture principale de ce Piranha. »
Littérature contemporaine, histoire et biographies, policier, thriller et science-fiction sont les principaux domaines qui constituent le catalogue de cette maison qui privilégie petite taille et vivacité… Un bon programme en perspective !

Impression

Carambole, au sens figuratif, une dégringolade.

Un village suisse, en un temps incertain. Le cadre vierge que Jens Steiner remplit au fil de douze histoires comme autant de coups de pinceaux sur une toile. Douze instantanés de vie quotidienne, comme distillés dans un hasard désinvolte, où les protagonistes se succèdent, sans lien apparent. Vivotant et fuyant, désabusés et ballotés  par les changements qui discrètement s’immiscent et bouleversent en profondeur leur existence.

Construction narrative ambitieuse que ce récit kaléidoscopique, où l’auteur, dans une chronologie désordonnée, sème des indices, de petits détails en apparence inutiles, sans importance. Au lecteur de percevoir et d’intercepter ces infimes traces pour composer le puzzle, et le cri lancé par un personnage résonnera en écho dans l’histoire d’un autre. Ainsi chacun des chapitres, tout en demeurant autonome, forment un magnifique « tout », une peinture sans concession d’une société qui s’effrite.

Des familles qui se désagrègent, la disparition d’une « star » locale sur laquelle on s’interroge, l’intrusion sur une propriété privée, une explosion déchirant le temps et l’espace et qui retentit (encore et encore). Des fragments d’une journée, qui, comme se répétant à l’infini dans un désordre temporel nous invite à une réflexion sur ce microcosme villageois, dont les habitants sont les acteurs malgré eux d’une tragédie inéluctable.

Récit d’une grande puissante narrative et poétique, la manière distanciée dont Steiner décrit la culpabilité et la honte touche par sa justesse le lecteur. Les nombreuses qualités de ce roman lui on valu de se voir décerner le Schweitzer Buchpreis en 2013, prix littéraire suisse le plus prestigieux.

Carambole : dégringolade d’une société en mal de repaires.

Lecteurs exigeants, à la recherche d’une narration originale, ce roman est fait pour vous !

_______________

© Marc Welti
Fils d’un père suisse et d’une mère danoise, Jens Steiner est né à Zurich en 1975. Il a étudié la littérature, la philosophie et la littérature comparée. Il se consacre désormais entièrement à l’écriture.

Carambole _ Jens Steiner
Éditions Piranha _ 04/09/2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s